Domaines de compétences
 
  1. Pêcheries : évaluation des ressources halieutiques pour des pêcheries artisanales et coutumières, gestion des ressources renouvelables.

  2. Aquaculture : adaptation de techniques en relation avec la sécurité alimentaire et l’environnement. Mise en place d’étangs piscicoles.

  3. Hydrobiologie : structure et fonctionnement des écosystèmes des eaux douces. Inventaire de la biodiversité. étude d’impacts. Indice biotique : évaluation de l’état des cours d’eau.

  4. Ichtyologie : taxinomie, éthologie, écologie, morphologie et biogéographie des poissons d’eau douce.

  5. élaboration et gestion de projets dans le cadre de la sécurité alimentaire et de la gestion des ressources aquatiques renouvelables.

  6. Formation & renforcement des capacités : différents niveaux (des écoles professionnelles au niveau universitaire). Stages de formations.

  7. Diffusion des connaissances : production d’articles et d’ouvrages scientifiques et de vulgarisation. Expositions publiques. Conférences.

  8. Aquariologie : Collecte et acheminement de poissons vivants du milieu naturel. Mise en place d’aquariums. Conservation des espèces rares et en voie de disparition.

  9. Analyses de données et SIG.

Neolamprologus brichardi, Cichlidae endémique du lac Tanganyika. © B. Jonas